Festivités

Le festival de Polentone

Festival di Polentone

Compte à rebours pour la traditionnelle « Polenta » de Castel di Tora, dans la province de Rieti. Le 26 février, le premier dimanche de Carême, l’office de tourisme du pays, organise la « Festa del Polentone » ou « Festival de Polentone ». C’est une tradition séculaire qui célèbre le plat typique avec une « sauce légère » à base de hareng, de thon, de morue et d’anchois. C’est un plat pauvre mais riche en histoire et en saveurs. Le Festival de Polentone la fête qui célèbre le début du Carême.

1) Le festival de Polentone

Cet événement nous fait redécouvrir et célébrer les traditions à travers la Polenta et ce plat permet d’unir et rassembler l’Italie du Nord et l’Italie du Sud.
La renommée de « Polentone Castel di Tora » a, depuis longtemps, franchi les frontières de la région, au point que, la Pro Loco* est invitée dans d’autres provinces pour faire déguster ce plat aux saveurs fortes et reconnu dans toute l’Italie.

2) Les autres raisons de venir visiter Castel di Tora

Castel di Tora est situé sur les rives du lac artificiel de Turano, entouré d’un anneau de forêts denses et élevée sur le mont Navegna à 1506 m d’altitude. Par temps clair, il vous sera possible d’admirer le dôme de la basilique Saint-Pierre de Rome.
Classé comme « l’un des plus beaux villages d’Italie », Castel di Tora vous offrira des points touristiques curieux et très digne de son point de vue sur le lac. Une promenade dans le village permettra de découvrir les jolies façades et ses petites places pleines de charme.
L’architecture de la ville de Castel di Tora est typique de l’époque du Moyen Age. Les bâtiments sont en pierre locale avec, pour le toit, une structure en bois recouverte de tuile et de terre cuite.
La forteresse, bâtie sur les bords d’une falaise possède une tour polygonale du 11ème siècle à proximité du Palazzo Suderini. Les rues sont aménagées de pavés carrés si bien entretenus que le secret est gardé jalousement.
De nombreux lieux sont à découvrir dans la ville de Castel di Tora tel que : les anciens portails, les minuscules rues typiques avec des arcs, les escaliers et les couloirs, les grottes et les caves creusées dans la roche pur un gain de place millimètre par millimètre.
Pour ceux qui souhaitent étendre la visite, il est possible d’aller admirer le couvent de Santa Anatolie, ou sont encore présents les moines ermites. Et pour ceux qui souhaitent se plonger dans la nature, vous pourrez découvrir les réserves naturelles de la montagne de Navegna ainsi que la cascade de Vallocchie, un petit bijou caché dans les bois.

* Pro loco = réseau d’associations de bénévoles qui œuvre pour la promotion du tourisme local en Italie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s