Andalousie

LE FLAMENCO

LE FLAMENCO

Provenant de l’Andalousie, en Espagne, le flamenco est le résultat d’un mélange culturel entre le gypsy, l’arabe, le chrétien et le juif. Aujourd’hui le flamenco est apprécié et pratiqué dans le monde entier. En 2010, l’UNESCO à déclaré le flamenco comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Le flamenco est un art qui intègre la musique andalouse, la danse, le chant, et la guitare. Connu pour sa grande intensité émotionnelle, le flamenco est connu pour ses mouvements gracieux des bras, piétinement féroce, gémissements profonds et guitare strumming.

1)     Les origines du flamenco

Le Flamenco est né dans le milieu du 18ème siècle en Andalousie. Cependant, ses racines remontent à des époques plus anciennes. Cet art a des spectacles de danse et des éléments musicaux qui existaient dans les différentes cultures qui ont contribués à sa naissance. Le flamenco s’inscrit dans un environnement multiculturel. Les Tsiganes, les Arabes, les Juifs et les Chrétiens sont les éléments de cette mixité culturelle avec l’Andalou traditionnel.

On constate actuellement que le Flamenco est presque associé avec les Tsiganes. La raison en est que ceux eux qui ont contribué à sa naissance et à son développement.

Selon l’historien José Garcia Navarro, les caractéristiques essentielles des cultures pour le Flamenco sont :

  • La culture andalouse qui apporte la grâce, l’élégance et l’espièglerie.
  • La culture tsigane qui apporte le tempérament musical.
  • La culture africaine qui apporte la sensualité du mouvement et le rythme binaire.

2)     Le Flamenco : guitare, danse et chant.

Dans le Flamenco, la guitare et le chant fusionnent en une seule expression artistique. Lorsque ces deux éléments sont présents, c’est la danse qui lie le tous en un ensemble homogène.

Le danseur et la danseuse interprètent les sentiments exprimés par le chanteur ou la chanteur. Pour créer son histoire, il utilise le langage du Flamenco. Le tout est exprimé dans les mouvements des poignets, des contorsions, des rythmes stomping et des revers. L’interprétation de la danse dépend du type de la chanson en cours. Chaque cante Flamenco à son propre univers, sa propre texture musicale, ses propres sensations et son propre rythme. Le danseur et la danseuse créés la danse en fonction de ces caractéristiques. Cependant, il existe un modèle établi de pas et de mouvements.

L’art du Flamenco est de faire ressentir des sentiments profonds. La douleur, la solitude, l’angoisse, le désespoir, l’amour, la passion … sont les thèmes centraux du flamenco. Mais peu importe le sentiment qu’exprime chacun ou chacune dans la danse, il y a toujours un élément affectif commun à tous. Dans le flamenco, soit dans la danse, soit dans le chant, il y a toujours une catharsis qui aboutie à la transformation d’un profond sentiment douloureux vers une sorte de gaieté.

Catégories :Andalousie, Festivités

Tagué:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s