Découvertes

LE HARRY’S BAR A VENISE

Harry's Bar à VeniseLe Harry’s Bar, aménagé dans un ancien entrepôt au numéro 1323 de la Calle Vallaresso, près de l’embarcadère de San Marco à Venise, est un des bars qui a connu et connait encore un immense succès auprès des clients depuis le milieu du 20ème siècle.

L’histoire du Harry’s Bar commence dans un bar vénitien fort différent de celui actuel. A l’origine, c’était d’un bar du luxueux hôtel Europa-Britannia, où, en 1930, Giuseppe Cipriani préparait des cocktails pour une poignée de clients bravant la crise économique. Parmi eux se trouvaient trois américains : Harry Pickering (jeune étudiant introverti), sa tante et l’amant de sa tante. Cette famille n’était pas spécialement présente à Venise pour visiter Venise. Ils passaient principalement leur temps à l’hôtel entre le bar, le restaurant et la piscine. Seul la place Saint Marc faisait office de visite. Au bout de deux mois, une dispute éclata entre eux. La tante et son jeune amant quittèrent les lieux et Harry se retrouva seul avec une montagne de note impayée. Harry Pickering se montra moins souvent au bar et Giuseppe Cipriani profita d’une de ses rares visites pour lui demander les raisons de ce changement de comportement. Il craignait que celui-ci, qui était son meilleur client, ne soit malade ou n’ait de graves problèmes financiers. Il s’avéra que la deuxième réponse fût la bonne. Giuseppe eut pitié du jeune américain et lui offrit  de disposer de ses économies (qu’il avait, soit dit en passant, mis de côté pour ouvrir son propre bar) pour payer toutes ses dettes. Harry Pickering put payer ses dettes et repartir de l’autre côté de l’atlantique. Mais après quelques mois, le jeune homme revint et remboursa sa dette en y ajoutant 30000 lires pour montrer sa reconnaissance. A partir de cette somme, les deux hommes purent ouvrir ensemble le bar dont Cipriani avait rêvé tout au long de sa vie.

Le bar porte le nom de Harry’s Bar, car c’est le signe de gratitude de Guiseppe envers Harry.

De très grands noms sont passés à travers le Harry’s Bar tel que Hemingway, Welles, Truman Capote, Charlie Chaplin, …

Depuis toujours, de délicieux petits plats accompagnent les consommations. Giuseppe est connu pour ses cocktails tels que le Bellini ou le Tiziano. Mais il est devenu célèbre pour une spécialité culinaire connue dans le monde entier : le Carpaccio. Créé à l’origine pour Amalia Nani Mocenigo, qui souffrait d’insuffisances sanguines et était contrainte à suivre un régime à base de viande crue.

Giuseppe est décédé en 1980. Son fils, Arrigo Cipriani repris l’entreprise familiale en décidant de ne rien changer à l’ambiance et l’environnement du Harry’s Bar. Pour notre plus grand plaisir.

Si vous souhaitez découvrir ce lieu unique, empli d’histoire et qui résiste aux mode, profitez de nos locations de vacances à Venise.

Catégories :Découvertes, Lieux, Vénétie

Tagué:,

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s