Portraits de voyageur

André Brugiroux: l’homme qui a tout vus

andré brugiroux(Source de l’image)

« La terre n’est qu’un seul pays, et tous les hommes en sont les citoyens »

André Brugiroux est le grand voyageur par excellence. Ses yeux ont  vus la terre entière. En effet, il fut nommé en 2007 « Le plus grand voyageur existant sur Terre ». Un titre méritant quand on pense qu’il a visité plus de 235 pays et territoires en 50 ans !

Son histoire est incroyable et relève d’un véritable défi d’apprentissage. Il a commencé son premier tour du monde à 18 ans en stop en parcourant 135 pays. Puis il n’a pas arrêté de faire des aller-retours entre la France et de nombreuses destinations à en faire pâlir les grands globe-trotters.  Tout jeune, il voulait déjà réaliser le rêve de visiter les 251 pays et territoires dénombrés actuellement.

A l’époque, la France se reconstruit après la guerre, il devient un homme et va se rendre en Ecosse dans le cadre d’un stage en hôtellerie et afin d’y apprendre l’anglais. L’expérience a été si satisfaisante qu’il partit ensuite en Allemagne, en Italie et en Espagne. Pendant 9 années de « formation », il va traverser l’Europe avec quelques sous et denrées en poche. Afin d’obtenir un passeport, il fit son service militaire au Congo pour ensuite travailler et économiser au Canada puis réaliser enfin son rêve : le tour du monde.  Il le commença en faisant du stop (auto, avion, cargo et voilier) pendant 6 ans avec seulement un dollar par jour, inspirant le jeu « Pékin Express ». Il y parcouru 135 pays soit 40 000 km.

Durant ses voyages, il a pu connaître les coupeurs de têtes de Bornéo et les camps de réfugiés au Cambodge, étudier le yoga en Inde, voir le trafic de pierres précieuses au Sri Lanka ainsi qu’être aux côtés des moines bouddhistes en Thaïlande. Mais le voyage n’est pas sans danger. En effet, il fut emprisonné 7 fois, déporté 2 fois, accueilli avec une baïonnette en Afghanistan ou encore avec une mitraillette au Vénézuela. Des aventures malheureuses mais qui en valaient le coup pour trouver la paix chez les hommes dont la diversité est grandissante.

André Brugiroux définit sa vie comme un long congé sabbatique dans lequel il découvre le monde et les hommes, en quête de la paix entre les différentes cultures. Etant « étudiant », sa curiosité et son amour pour les gens l’empêche toujours de s’arrêter d’explorer le monde. Pour lui, il faut voyager pour connaître l’autre et porter un regard juste sur les différences et les points communs entre les hommes.

Nous vous recommandons ses livres « L’homme qui voulait voir tous les pays du monde », «Une vie sur la route » ou encore « La terre n’est qu’un seul pays » pour découvrir le monde depuis chez vous.

Retrouvez André Brugiroux sur mixcity.fm ou bien sur son site andre.brugiroux.free.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s