Espagne

Les principaux festivals espagnols

L’Espagne un pays qui a connu une modernisation, un pays qui vit, cachant plusieurs facettes. Depuis la fin du Franquisme, l’Espagne a connu un nouveau souffle. Il est le pays à visiter !! Avec ces plages incroyable ; que vous partiez en famille, entre amis ou en solo à Costa Blanca ou encore la Costa del Sol, l’Espagne ne vous décevra pas. Des paysages à couper le souffle, diverses cultures et différentes langues (castillan, catalan, basque) l’Espagne est LE pays qui s’offre à tous les goûts. Il a cette touche d’exotisme à lui.

En entrant au cœur de sa ville, nous pouvons découvrir de nombreuses traditions qui différencient l’Espagne des autres pays tropicaux. Ces nombreuses traditions ont fait de ce pays un incontournable dans les destinations touristiques. Chaque année nous ne comptons pas moins de 29 millions de touristes. Cette année encore l’Espagne ne déçoit pas avec plus de 5 festivals en cours. L’année 2016 est officiellement l’année espagnole. Mais quels sont ces festivals ? Que cachent-ils ? Qu’ont-ils de si magique ?

Festival gastronomique

En premier lieu pendant toute cette année, un festival gastronomique se tiendra à Tolède du mois de Janvier au mois de décembre. Un programme culinaire sera présenté sous le thème de la capitale espagnole, avec des saveurs unique. De nombreux plats traditionnels tolédanes y seront présentés. Ce sera une occasion de goûter aux fameux « migas » (miettes de pains dorés) , « pisto manchego » (ratatouille), « cocido » (pot-au feu) et aussi le « manchego » (fromage).

Festival en mémoire de la Sainte Patronna

Après ce voyage riche en saveur, ce mois d’Octobre sera riche en découverte puisque chaque année le 12 Octobre, Saragosse fête la Virgen del Pilar, sainte patronne de l’Hispanité ; en mémoire de l’apparition de La Sainte Vierge en l’an 39. Celle-ci fait partie des plus grandes fêtes en Espagne de portée nationale. C’est l’occasion pour les Espagnols des quatre coins du monde de se retrouvés pour honorer la Sainte Vierge. Une procession se tient le jour J communément appelée : « Rosario de Cristal », avec des carrosses illuminés de centaines de lanternes. Une promenade des géants, Gigantes y Cabezudos aussi y sont représentée : « des personnages historiques ou des bouffons à tête énorme faits en carton ». Tout cela avec des danseurs de jota (danse traditionnelle).

Festival musical

En sachant que l’Espagne est la terre des festivals. En second lieu, celui-ci offre de multiples possibilités de se déchainer sur les sons des meilleurs artistes du moment. L’Espagne donne chaque année plus de 10 festivals de musique dont la plus célèbre « Le Primavera Sound Festival ». Celui-ci se tient tous les ans dans le Parc del Forum en Barcelone non loin de la mer. Il y a aussi l’incontournable « Le Festival International de Benicàssim » au bord de la mer, ce festival est le plus attendu en Europe. Avec une programmation exceptionnelle où chaque public y trouve son compte. Tous les styles de musique y sont trouvés.

La Corrida

Toutes personnes qui ont déjà visité l’Espagne se doit d’avoir assister à « La corrida » (la course de taureaux). L’Espagne a toujours été connue par sa célèbre course de taureaux, qui fait souvent tabac auprès des médias. Reconnus comme une activité très dangereuse, cela n’empêche pas les espagnols de la pratiquer encore aujourd’hui.

La corrida est une forme de course de taureaux consistant en un combat entre un homme et un taureau, à l’issue duquel le taureau est mis à mort ou, exceptionnellement, gracié (indulto). Cette course se déroule dans une arène où la mise à mort est effectuée par le matador, à pied et armé de sa seule épée. La cérémonie débute par un défilé de tous les participants, on appelle cela en espagnol le « paseo ».

Ensuite, le combat se divise ensuite en trois parties : premièrement, le « tercio » (tiers), au cours de laquelle deux picadors affrontent le taureau et le blessent à l’aide d’une longue pique, ce qui permet à la fois de l’affaiblir et d’évaluer son comportement. Deuxièmement, le « tercio de banderilles » le matador lui-même, plantent trois paires de banderilles dans le dos du taureau. Enfin, lors du « troisième tercio » (la mise à mort proprement dite), le matador, après une « faena », une série de passes exécutées avec sa muleta, met à mort le taureau par l’estocade portée avec son épée. Cette tradition est considérée comme étant un art, car elle a inspiré de nombreux peintres.
La saison des corridas en Espagne a généralement lieu entre avril et septembre avec, pour les grandes villes, une corrida par semaine (souvent le dimanche). La corrida la plus connue en Espagne est la course de taureaux dans la ville de Pampelune lors de la San Fermin.

Pour conclure, l’Espagne reste un incontournable en matière de tourisme, un voyage en Espagne ne pourra que satisfaire un désir d’aventure et de découverte avec ses nombreux festivals riche en saveur et en émotion. Pour vos séjour dans ce merveilleux pays, ‘hésitez pas à consulter Tevasion pour découvrir nos sélections de locations de vacances.

Catégories :Espagne

Tagué:, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s